lundi 12 septembre 2016

Lectures

Transparence des coûts par éditeurs dans les bibliothèques universitaires


"Compte rendu" du Congrès BIS de septembre 2016


[Publication 12.09.2016 | Mises à jour  24.07, 13.04. et 10.01.2017, 20.12.2016]

Les conversations "off" et balades à la conférence de l’association Bibliothèque Information Suisse (BIS) m’ont permis de constater que le thème «publication des coûts par éditeurs des journaux scientifiques des bibliothèques universitaires » était mal connu ou sous-estimé. Il n’a fait l’objet d’aucun traitement dans les conférences, workshops ou stands liés au thème de l’éthique des bibliothèques suisses, plutôt focalisées sur la problématique (importante) de la protection des données des usagers; il ne ferait aucunement partie des priorités des instances dirigeantes des bibliothèques universitaires et hautes écoles suisses;  il serait seulement un combat solitaire de M. Christian Gutkecht;  la récolte, la centralisation de données comparables, et la publication de données exportables devraient être effectuées par des tiers aux bibliothèques de swissuniversities: la création de cet outil ne relèverait pas de leur mission; et enfin, si intérêt il y avait, alors la publication serait limitée aux coûts dont les contrats ne contiennent aucune clause de confidentialité, le droit commercial primant sur le droit à la transparence. 

Je ne partage pas ces vues et cette désaffection du sujet. Méconnaissance des récents développements de la transparence de la gestion publique en général? Méconnaissance des enjeux ou des percées récentes de la transparence des coûts de la publication scientifique ? Ou simples opinions différentes? En tous cas, il n'est pas dangereux de suggérer quelques lectures, afin de cerner le sujet!  



Problématique
Publication des coûts des journaux scientifiques par éditeurs 

Suisse 
[utilisation des lois cantonales et LTrans fédérale pour la transparence publique par le citoyen M. Gutknecht]
  • Etat des démarches de M. Gutknecht
Coûts des licences de bibliothèques 2010-2015 transmis
UniTi-> transmission spontanée
HES-Manno (SUPSI) -> transmission spontanée
UniNe -> transmission spontanée
Domaine des EPF (EPFL, EPFZ, Lib4RI)  Recommandation du PFPDT 
HES-Bern (BFH)  Direction cantonale à la formation de Berne 

Coûts des licences des bibliothèques 2010-2015 non transmis
HES Suisse Occidentale (HES-SO): données en attente de transmission
UniSt-Gall: décision négative du rectorat et senat. En attente des la réponse du conseil de l'université -> données non transmises. 
HES St-Gall (FHS St-Gall)  recours perdu par M. Gutknecht -> données non transmises. voir aussi article sur Loitransparence.ch
HES-Luzern: pas de loi sur la transparence -> données non transmises
UniBa Cour d'Appel de Bâle-Ville et  presse: recours perdu par M.Gutknecht -> données non transmises

USA  
[utilisation du Freedom of Information Act par des chercheurs]
Grande-Bretagne
[utilisation Freedom of Information Act par deux citoyens]
[initiative nationale coordonnée s'appuyant sur la loi à la transparence]
Canada
[initiative des bibliothèques universitaires de l'état d'Alberta]
France
[initiative d'un bibliothécaire universitaire]
Hollande
[publication des coûts des licences: initiative nationale coordonnée]
[publication des coûts des clauses OA dans les licences: initiative d'un bibliothécaire à la retraite s'appuyant sur la loi à la transparence]
Initiatives de publication des coûts des APC
Publication des coûts totaux des licences électroniques des bibliothèques suisses

Que retenir de ces textes? Il importe peu d'être pour ou contre tel ou tel "business model" ou modèle de diffusion d'article scientifique (abonnement, gold-APC, gold-free APC, delayed-, green-, platine-, diamand-, blue- open access, etc.), c'est bien la maîtrise des coûts de la publication scientifique qui est en jeu et qui doit être visée. Une publication des coûts par éditeurs 2010-2016 des bibliothèques de swissuniversities pourrait être un bon outil de négociation en vue du prochain renouvellement des licences et des réductions des tarifs d'APC (article processing charges). Ce serait la première étape de la maîtrise des coûts de la publication scientifique, avant la création d'un outil de gestion financière commun aux institutions de swissuniversities?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire